Publications collectives de l’équipe CELTA et Actes des colloques internationaux

Outre les travaux individuels de ses membres publiés dans divers ouvrages et revues, l’équipe publie des volumes collectifs.

-  Déjà parus :

La Focalisation dans les langues, dir. André & Hélène WLODARCZYK, Coll. Sémantiques, L’Harmattan, Paris 2006

Sommaire

Les concepts utilisés dans cet ouvrage s'inspirent en majeure partie des développements récents de la linguistique dans le paradigme des sciences cognitives.
Parmi les contenus nouveaux que l'homme souhaite communiquer, on en trouve de plus ou moins uniformes mais aussi de plus ou moins contrastés. La focalisation est l'opération qui permet de mettre en contraste les contenus nouveaux avec les anciens (ou donnés).
Les travaux réunis tentent de préciser les cadres théoriques généraux dans lesquels il convient d'expliquer les divers mécanismes de la focalisation et cela à plusieurs niveaux d'analyse (intonation, syntaxe, sémantique et pragmatique). Ils apportent également des éclairages nouveaux sur l'expression de la focalisation dans différentes langues : allemand, anglais, danois, japonais, néerlandais, espagnol, français, polonais, russe et serbo-croate.

1. Préface (André & Hélène WLODARCZYK)
2. Approches Théoriques

1. Focalisation, thématisation, topicalisation : Salvador GUTIÉRREZ ORDÓNEZ
2. Utterance Focus in the Meta-Informative Centering Theory : André & Hélène WŁODARCZYK
3. Two types of new - given and ways of introducing new objects into the world and discourse : Ilya SHATUNOVSKIY
4. La focalisation : éléments d’une théorie énonciative : Henning NØLKE
5. On the relative depth of cleaving in typologically different languages : LINDE-USIEKNIEWICZ Jadwiga
6. Les « constructions expressives » en c’est dans les écrits publiés de Gustave Guillaume : Francis TOLLIS

3. Procédés lexicaux, morphologiques et syntaxiques

7. Les conjonctions de subordination et l’articulation en focus et fond de la phrase complexe (en allemand et en français) : PASCH Renate et DALMAS Martine
8. Deux procédés de focalisation en russe contemporain : le marqueur èto et la dislocation des locutions conjonctives : BREUILLARD Jean
9. Lorsque la focalisation porte sur la relation prédicative en bloc : les énoncés à accent non final en russe moderne : Christine BONNOT
10. La place de l’accent de phrase et la signification des verbes épistémiques : Magdalena DANIELEWICZ
11. La zone médiane : construction et taux d’occupation, le syntagme verbal dans l’interlangue des apprenants francophones du néerlandais langue étrangère : Jan PEKELDER et Theo PUTTEMANS
12. La focalisation en néerlandais, en français et dans l’interlangue d’apprenants d’une langue étrangère : Philippe HILIGSMANN et Laurent RASIER
13. Ya, un focalisateur discret de l’espagnol : Nicole DELBECQUE
14. La focalisation par l’incise (à propos de l’allemand) : Gottfried MARSCHALL
15. La répétition dans l’énoncé polonais : Charles ZAREMBA
16. Formes du prétérit et focalisation en serbo-croate (bosniaque, croate, monténégrin, serbe) : Paul-Louis THOMAS
17. Counting one’s selves : the Emphatic Pronoun sam in Russian and Polish : Daniel WEISS

4. Procédés suprasegmentaux

18. Opération de focalisation dans deux interprétations de la pièce d’Oscar Wilde : The importance of being earnest : Richard LILLY et Michel VIEL
19. Mise en forme orale et gestuelle de la focalisation, étude de cas : l’entretien en anglais : Jean-Claude DESRUQUE et Laurence PARIS-DELRUE
20. Étude perceptive sur la focalisation en anglais : paramètres acoustiques, prosodiques et sémantiques : Sophie DUJARDIN
21. Focalisation linguistique et musicale : Marc JEANIN

Énoncer - l’ordre informatif dans les langues, dir. Pierre Cotte, Martine Dalmas et Hélène Wlodarczyk, Coll. Sémantiques, L’Harmattan, Paris 2004.

Sommaire

Énoncer, c’est soumettre à l’ordre linéaire des informations qui, par nature, ne sont sans doute pas linéaires car les divers processus qui sous-tendent la création et la gestion de l’information dans le cerveau des locuteurs se déroulent de manière parallèle. L’ordre linéaire constitue à la fois une contrainte et un moyen d’expression. Les travaux réunis, dus à des auteurs travaillant sur des langues diverses (allemand, anglais, néerlandais, polonais, russe etc.), placent les problèmes de l’énoncé à un niveau d’abstraction élevé. Les linguistes sont confrontés à la nécessité de construire des modèles de l’énoncé capables d’appréhender la dynamique du discours et la complexité des phénomènes relevant à la fois de la syntaxe, la sémantique et la pragmatique. En abordant les problèmes, très débattus de nos jours, de topicalisation, focalisation et plus généralement de présentation de l’information, les auteurs tentent d’élucider les rapports complexes entre les divers niveaux linguistiques qui concernent la structure de l’énoncé. Le projet général est de construire une théorie formalisée de l’énonciation mais prenant ses racines dans la linguistique fonctionnelle européenne, à la fois riche d’une longue tradition et d’un champ d’observation diversifié.

Préface (Pierre COTTE, Martine DELMAS et Hélène WLODARCZYK)

Première partie : L'Énoncé et sa représentation

1. Centres d’intérêt de l’énoncé et ordres communicatifs (André WLODARCZYK)
2. Centres d’intérêt de l’énoncé en polonais et en français (Hélène WLODARCZYK)
3. Linéarisation et réélaboration - le cas des clivées (Pierre COTTE)
4. Linéarisation et forme porteuse en anglais (Claude DELMAS)

Deuxième partie : Ordre linéaire - forme et sens

5. À propos d’un type de phrases russes à séquence VSO - Poshel starik v les (Jean BREUILLARD)
6. Ordre des mots et syntaxe dépendantielle (l’adjectif russe) (Jean-Paul SÉMON)
7. La modalisation verbale en allemand : structure sémantique et chaîne (Paul VALENTIN)
8. L’ordre sémantique en néerlandais contemporain : le cas de l’ordinal (Jan PEKELDER)
9. Désinence mobile et focalisation dans l’énoncé polonais (Charles ZAREMBA)

Troisième partie :
Extensions de l’énoncé

10. Adverbes de domaine en -wise et linéarisation en anglais (Claude GUIMIER)
11. L’attaque de l’énoncé assertif en allemand (Grunhild SAMSON)
12. Formes et fonction de l’ajout en allemand (Martine DALMAS)
13. La projection à droite en allemand (Ausklammerung) (Hélène VINCKEL)
14. Les parenthèses en allemand : rupture ou continuité ? (Gilbert MAGNUS)

Troisième partie : Effets supra-énonciatifs

15. La linéarisation remodelée : effets de la versification et de la mise en musique (Gottfried MARSCHALL)